Eglise catholique de Saint-Ouen : Notre-Dame du Rosaire, Sacré-Coeur, Vieux-Saint-Ouen
http://eglisecatholiquesaintouen.com/Epiphanie
      Epiphanie

Epiphanie

« Debout, Jérusalem resplendis ! Elle est venue ta lumière... » C’est l’annonce d’Isaïe cinq siècles avant la naissance de Jésus.


« Nous avons vu se lever son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant le roi. » Ce sont les paroles de ces hommes venus d’Orient, des chercheurs de Dieu. Peut-être avaient-ils entendu parler de la foi du peuple d’Israël au Dieu unique qui s’était manifesté aux patriarches et ils avaient envie d’en savoir un peu plus. Un signe retient leur attention : l’étoile. Et ce signe les conduit jusqu’en Judée.

Toujours est-il qu’une fois arrivés en Judée ils se sont rendus à la ville, à Jérusalem pensant y trouver le roi qui venait de naître, ils se rendent au palais d’Hérode. Un roi doit habiter un palais. Fausse route pour le fils de Dieu ! il n’habite pas dans les palais des rois. Une fois ressortis ils retrouvent le signe, l’étoile, qui les conduit à Bethléem ; dans cette étable, pauvre parmi les pauvres ils y découvrent le roi qu’ils cherchaient, l’enfant avec sa mère. Et la rencontre de Jésus, de Marie et de Joseph les touche au plus profond de leur cœur, « Ils se réjouissent d’une très grande joie » nous dit St Matthieu.

Alors l’échange de cadeau peut avoir lieu maintenant : les mages ont apporté l’or, l’encens et la myrrhe et Dieu Père offre son fils au monde entier, voilà le plus beau cadeau que Dieu nous a fait. Ils ne savent peut-être pas encore que dans la fragilité de ce nouveau-né, c’est Dieu lui-même qui s’abandonne entre les mains de l’humanité, qui leur demande ainsi de le protéger de veiller sur lui mais ils le devinent comme par intuition, que là dans cette étable se joue le salut du monde. Dieu donne son fils pour le pardon des péchés.

Et les présents qu’ils lui offrent, expriment leur compréhension : l’or parce qu’il est roi, le seul qui corresponde au projet de Dieu dans la Bible à savoir de se faire serviteur deson peuple, l’encens car il est Dieu et de la myrrhe car il est homme et il ne va pas tricher avec son humanité, ça va le conduire à la mort sur la croix et la myrrhe servira pour sa toilette funéraire. Déjà la croix se profile à l’horizon de cette douce harmonie.

Chers amis, ce que nous raconte Matthieu au travers de cet événement de la vie de Jésus, c’est le chemin de beaucoup de nos frères et sœurs croyants et le nôtre aussi. Nous sommes mis en route à la suite du Christ guidés par des signes : un appel entendu, un événement marquant ; nous avons fait un bout de chemin en église et à un moment donné nous avons pris du large par manque de temps ou d’incompréhension et nous avons réalisé que nous pouvions bien nous passer de Dieu. Notre quête de Dieu nous a peut-être aussi entrainé dans des impasses, nous a fait rencontrer des femmes et des hommes qui croyaient autrement… L’insatisfaction se faisait sentir en nous. C’est alors que le message de l’évangile nous est apparu comme fort et essentiel, vrai et juste et le commandement de l’amour : « aimez-vous comme je vous ai aimés » nous a semblé si lumineux que nous avons frappé à la porte de l’église et elle nous a heureusement accueilli pour un commencement ou un recommencement. C’est le parcours de beaucoup de catéchumènes adultes et jeunes.

C’est le chemin de la foi de tout croyant, une quête de Dieu qui s’offre à notre amour et nous fait signe mais hélas on ne reconnaît toujours le signe. Nous avons besoin de temps, de rencontres personnelles comme celle qu’ont vécue les mages avec Jésus pour oser reprendre humblement la marche à la suite du Christ. Devenons lumière pour ceux qui cherchent leur chemin, simplement par le témoignage de notre fraternité et de notre écoute. Osons « repartir par un autre chemin » à la rencontre de nos frères.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie
Agenda
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017