Eglise catholique de Saint-Ouen : Notre-Dame du Rosaire, Sacré-Coeur, Vieux-Saint-Ouen
http://eglisecatholiquesaintouen.com/Homelie-6eme-dimanche-du-temps-ordinaire
      Homélie 6ème dimanche du temps ordinaire

Homélie 6ème dimanche du temps ordinaire

Nous sommes toujours au début de l’évangile de St Matthieu.
Il y a 15 jours, nous avons entendu les Béatitudes.


Dimanche dernier, Jésus nous a dit : Vous êtes le sel de la terre … Vous êtes la lumière du monde … Et aujourd’hui, il déclare : Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis venu abolir mais accomplir ! Et encore : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux. La Loi avait été donnée par Dieu à Moïse sur le mont Sinaï. Elle devait servir la découverte du vrai Dieu, du Dieu unique. Elle devait aussi favoriser la bonne relation entre les hommes, en faisant reculer la loi du plus fort, l’instinct de vengeance, pour laisser place aux idéaux de justice et de fraternité. Ces commandements étaient en quelque sorte comme des balises qui disaient le minimum vital pour que la vie en société soit possible : ne pas tuer, ne pas voler, ne pas tromper, ne pas adorer de faux dieux comme l’argent, le pouvoir, la gloire.
S’ils sont anciens, ces commandements ne sont pas périmés pour autant, ni dépassés. Ils n’ont rien perdu de leur actualité, nous le savons bien. Et Jésus ne veut pas les abolir. A ses yeux, rien ne doit être supprimé, bien au contraire. On vous a dit – Moi je vous dis … C’est vrai : la Loi ancienne a été un guide. Mais nous savons aussi – et nous le savons peut-être d’expérience – la pratique rigoureuse, scrupuleuse d’un règlement interne peut être desséchante et amener à beaucoup de suffisance. On le voit bien dans les évangiles : à ceux qui s’enorgueillissaient d’être en règle, Jésus préférait toujours ceux qui cherchaient humblement à se mettre en route ! Que de fois n’a-t-il pas dit : Si tu veux, viens, suis-moi … Au jeune homme riche, qui avait observé les commandements depuis sa naissance et qui n’était pas pleinement satisfait, Jésus propose : Si tu veux, vas, vends ce que tu as , donne le aux pauvres, puis viens et suis-moi … Le jeune homme, dit le texte, s’en alla tout triste car il avait de grands biens. Etre chrétien, ce n’est pas d’abord observer des commandements, être chrétien c’est d’abord aimer Jésus, le suivre et mettre ses pas dans les siens.
Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux… dit Jésus. Les scribes et les pharisiens étaient connus pour pratiquer rigoureusement la Loi. Jésus propose autre chose. Faire un pas de plus. Nous sommes invités à tendre vers le meilleur, vers Dieu. Il n’est plus question d’obligations ni d’interdits comme ne pas tuer, ne pas voler … Il est question d’AIMER, de regarder l’autre comme un FRERE et de se mettre à son SERVICE ! C’est ce qui doit mobiliser toutes les énergies du disciple de Jésus. Comme il l’a fait lui-même. En lavant les pieds de ses disciples au cours du dernier repas qu’il prit avec eux, par exemple. Celui parmi vous qui veut être le plus grand qu’il se fasse le serviteur de tous.
On vous a dit … moi je vous dis. Aujourd’hui, écoutons sa Parole. Elle est chemin de bonheur !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie
Agenda
octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017