Eglise catholique de Saint-Ouen : Notre-Dame du Rosaire, Sacré-Coeur, Vieux-Saint-Ouen
http://eglisecatholiquesaintouen.com/Homelie-Veillee-Pascale-au-VSO
      Homélie Veillée Pascale au VSO

Homélie Veillée Pascale au VSO

Tremblement de terre

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 17 avril 2017
  • réagir

C’est le petit matin. Marie Madeleine et l’autre Marie viennent au tombeau.


Il y a un grand tremblement de terre, l’ange du seigneur vient rouler la pierre et s’assied dessus. Il est comme l’éclair.
Cela ne vous rappelle rien. Quand Mathieu fait le récit de la mort de Jésus il dit qu’il y a déjà un tremblement de terre, que les rochers se fendent, que le rideau du temple se déchire que beaucoup de morts ressuscitent et vont se promener en ville.
Les autres évangélises sont beaucoup plus sobres ; le tombeau vide, la pierre roulée, le message d’un ange ou de deux anges, les apparitions de Jésus aux femmes, aux onze, puis aux disciples d’Emmaus et les disciples pleins de peurs et de doutes qui deviennent croyant et apôtres. Mathieu est le seul à parler de tremblement de terre et de morts qui ressuscitent....
En bon Juif qu’il est il n’hésite pas à imaginer un scénario pour nous faire comprendre l’énorme importance de ce qui se passe : c’est la fin du monde, c’est la fin d’un monde, du monde dominé par la mort. Dans Quohélet et il y a une phrase terrible : « Quelle différence entre un homme et un chien ? aucune ! tous les deux finissent dans un trou ». Eh bien Mathieu crie « La terre tremble, c’est la fin de ce monde là. La création est bouleversée. Les tombeaux s’ouvrent les hommes qui cherchent dieu, les hommes qui suivent Jésus, qui prient son Père, voient s’ouvrir devant eux une vie qui ne finira jamais. C’est Jésus qui l’ouvre. Et nos tombeaux à nous aussi s’ouvriront un jour.
La manière de Mathieu est bien orientale. Ses cousins d’Alexandrie ou de Constantinople avaient construit une autre image pour nous dire la portée de la résurrection de Jésus (elle est bien connue et nous la lisons dans le bréviaire) : Jésus ayant passé la mort, transfiguré par la résurrection que lui donne le Père s’en va dans les enfers, ce immense frigo ou les morts attendent ils ne savent quoi. Il fait noir. Quand il arrive cela fait un peu de lumière et Jésus appelle : Adam ou es tu ? Une main se lève : « Ici mon seigneur ! ». Lève toi, partons d’ici, j’ai donné ma vie pour toi, ce n’est pas pour te laisser dans ce trou.

Voilà ce que Mathieu nous dit. La mort et la résurrection de Jésus n’est pas un fait divers, beau émouvant et dramatique. Ce n’est pas un symbole. C’est un tremblement de terre un bouleversement du monde, l’arrachement de notre vie à la mort inéluctable
Ce chemin a commencé pour chacun de nous le jour de notre baptême. Il continue à chaque fois que nous mettons nos pas dans les pas de Jésus et que nous écoutons sa voix. Il débouchera dans la lumière le jour ou nous remettrons notre dernier souffle à Dieu pour qu’l nous transfigure par la résurrection. « Si l’esprit du Père qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, Le Père qui a ressuscité Jésus d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous ». En nous la vie éternelle est déjà commencée, Qu’elle illumine chacune de nos journées.
Jo de Mijolla

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie
Agenda
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017