Eglise catholique de Saint-Ouen : Notre-Dame du Rosaire, Sacré-Coeur, Vieux-Saint-Ouen
http://eglisecatholiquesaintouen.com/Homelie-du-3eme-dimanche-de-Careme
      Homélie du 3ème dimanche de Carême

Homélie du 3ème dimanche de Carême

Celles et ceux qui vont être baptisés à Pâques, les catéchumènes, sont invités, en ce dimanche et les 2 dimanches à venir, à vivre ce que l’Eglise appelle les scrutins


C’est-à-dire : qu’ils sont invités à « scruter » leurs intentions profondes, à se mettre au clair sur ce qui les motive véritablement, sur ce qu’ils attendent et cherchent en demandant le baptême. Ils sont invités à rencontrer Jésus de manière de plus en plus personnelle et à le reconnaître comme source de vie et don de Dieu… Ces questions nous concernent nous aussi, baptisés depuis plus ou moins longtemps. Nous n’avons jamais fini de rencontrer Jésus et de le reconnaître comme « sauveur du monde ».
Pour nous aider à réfléchir à ces questions, la liturgie de l’Eglise nous propose de regarder 3 rencontres de Jésus. Aujourd’hui la rencontre de Jésus avec une femme de Samarie. Une rencontre tout à fait improbable. Jésus est juif et cette femme ne l’est pas ! Le texte évangélique nous dit que les juifs ne fréquentaient pas les samaritains. L’évangéliste Jean précise l’heure de cette rencontre : environ midi. L’heure la plus chaude. L’heure où chacun évite de sortir. On peut penser que la samaritaine, mal vue dans le village et cherchant à passer inaperçue, choisit cette heure creuse pour ne rencontrer personne.
Mais Jésus est là, assis sur la margelle du puits. Il attend. Prêt à engager le dialogue avec celui/celle qui se présentera. Ainsi il est sur la route de cette femme. Une femme qui porte un lourd fardeau. Une vie faite de souffrances et d’échecs. Va, appelle ton mari et reviens, lui dit Jésus. Je n’ai pas de mari, dit-elle. Jésus reprit : Tu as raison de dire que tu n’as pas de mari : des maris, tu en as eu 5, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari : là, tu dis vrai…. Seigneur, je vois que tu es un prophète ! Jésus ne la rejette pas. Il ne lui fait pas la morale. Il lui demande même un service, signe de confiance. Il est sur sa route pour lui ouvrir un nouvel avenir ! Comme il est sur la route de chacun /chacune d’entre nous, et il attend. Il attend le moment de la rencontre.
Elle vient puiser de l’eau. Peu à peu le dialogue s’engage. Elle pose ses questions. Nos pères ont adoré Dieu sur cette montagne qui est là (le mont Garizim) et vous les juifs vous dites que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem ?... Crois-moi, femme, l’heure vient et c’est maintenant où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité : tels sont les adorateurs que recherche le Père… Ce qui compte, pour trouver Dieu, c’est moins le lieu que la vérité et sincérité du cœur.
Il va l’aider à prendre conscience de la profondeur de la soif qui l’habite. Soif de vie, d’amour, de vérité, de dignité. Si tu savais le don de Dieu et qui est Celui qui te dit : Donne-moi à boire, c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive … Donne-moi de cette eau, Seigneur… Et cette femme, déconsidérée, que l’on dit païenne, déclare : Je sais qu’il vient le Messie.
Seigneur Jésus, nous sommes venus nous asseoir en cette église comme auprès d’un puits. Avec nos préoccupations, nos soucis, nos envies de paix et de bonheur. Sois pour nous l’eau qui fait vivre et la source qui ne tarit pas. Et donne-nous de repartir, ayant rempli nos vases si fragiles, du bonheur de t’avoir rencontré : Toi le sauveur du monde.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie
Agenda
octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017