Eglise catholique de Saint-Ouen : Notre-Dame du Rosaire, Sacré-Coeur, Vieux-Saint-Ouen
http://eglisecatholiquesaintouen.com/Temoignage-de-benevole
      Témoignage de bénévole

Témoignage de bénévole

Journée nationale du Secours Catholique

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 19 novembre 2016
  • réagir

Je me souviens…

Je me souviens de cet atelier organisé pour les enfants. Ils avaient fabriqué des instruments de musique et ont terminé par une farandole rythmée et joyeuse, guidée par leur animateur.


Ils avaient du rire et de la fierté plein les yeux.

Je me souviens de cette maman et ses deux enfants pour qui nous avons essayé de joindre le service d’hébergement d’urgence tout une soirée, sans succès.

Je me souviens de cette jeune femme arrivée en pleine déprime, avec son petit garçon… Elle venait demander ce que nous pouvions faire pour elle.

Je me souviens de ce père de famille qui, en arrivant à son rendez-vous, m’a dit : je me suis fait voler mon vélo. Ce vélo qu’il utilisait tous les matins, très tôt, pour aller chercher du ravitaillement pour sa famille dans les containers mis sur le trottoir par un supermarché parisien.

Je me souviens de cette jeune femme bulgare qui, lors d’un autre atelier, a peint un grand cœur rouge, surmonté du mot France et encadré par deux drapeaux bleu-blanc-rouge.

Ce ne sont que quelques uns des souvenirs que notre équipe des bénévoles du Secours catholique de Saint-Ouen a évoqués en préparant ce témoignage.

Notre accueil est un lieu où bénévoles et personnes accueillies se rencontrent dans un esprit fraternel.
Pour les personnes accueillies, c’est un lieu où l’on se pose, se repose un peu, où l’on retrouve une ambiance un peu « familiale », où l’on peut se confier, sortir de son isolement, trouver un appui pour continuer un chemin souvent ardu. Nous admirons d’ailleurs le courage des personnes que nous accompagnons : sans ce courage qui les anime, il serait impossible de les aider.
Avec nos petits moyens, et avec, nous en sommes témoins, l’aide de Dieu, nous nous efforçons de soutenir ceux et celles qui viennent à nous. C’est un compagnonnage, une présence, et les familles savent qu’elles peuvent compter sur nous.

La jeune maman déprimée est maintenant en train d’apprendre un métier, nous avons trouvé un vélo pour le papa qui s’était fait voler le sien, mais la jeune femme bulgare, découragée par trop d’échecs, a fini par jeter l’éponge et vient de retourner dans son pays..

Alors, si vous voulez vous associer à notre tâche, et à celle des 22 autres équipes du Secours catholique en Seine-Saint-Denis, donnez généreusement à la quête qui va suivre ou dans les jours prochains en rapportant votre enveloppe, car, vous le savez, les besoins de notre département sont immenses. D’avance, merci. Je me tiendrai à la fin de la célébration à la disposition des personnes qui voudraient poser des questions ou proposer leurs services.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie
Agenda
octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017