Eglise catholique de Saint-Ouen : Notre-Dame du Rosaire, Sacré-Coeur, Vieux-Saint-Ouen
http://eglisecatholiquesaintouen.com/Temoignages-JMJ-Rio
          Témoignages JMJ Rio

Témoignages JMJ Rio

Plusieurs jeunes de la paroisse ont eu la chance de participer aux JMJ à Rio.
Voici leurs témoignages...


Témoignage de Gisèle :

Allez, n’ayez pas peur, soyez des disciples : les mots du Pape François pour nous jeunes chrétiens.

De ces JMJ, j’en ressors avec une fois encore plus forte, j’ai tellement vu et ressenti de choses à Sao Gonzalo et à Rio. La foi des brésiliens est une chose que je n’ai jamais ressentie dans ma vie. J’ai jamais vu une foi aussi profonde. De ce que j’ai pu voir lors de mon séjour, j’ai envie d’approfondir ma foi, d’essayer d’atteindre, de ressentir cette foi comme les brésiliens. J’ai été touché au plus profond de moi, par une telle foi que j’ai décidé de m’approcher au plus possible de cette foi. J’ai été aux JMJ de Madrid, c’était aussi quelque chose, c’était mes premières JMJ. Je n’avais pas spécialement des attentes, je voulais voir ce que c’était. Je n’en suis pas ressortie avec une foie aussi forte, je pense que cela est dû au fait que je n’avais pas vraiment une idée de ce que j’attendais. Mais après Rio, oui je vois, je savais déjà ce qui m’attendais, et je suis partie avec des objectifs, de rencontre et de prière et ça été au delà de mes espérances. J’ai eu la chance de voir le Pape François. En deux JMJ, j’ai pu avoir la chance de rencontrer 2 papes, Benoît XVI et le pape François, et tous deux m’ont interpelé. Aller aux JMJ est une expérience unique et tellement enrichissante. Chacun à sa manière vit ce rassemblement, on est tous appelé à être des témoins. Être missionnaire n’est pas une chose facile. Pour être missionnaire, il faut déjà être conscient soit même de sa foi et pour pouvoir aller vers les autres et être missionnaire, c’est rapporter ce qu’on a vécu et ce qu’on a pu voir.

Témoignage d’Elodie

J’ai vécu une expérience inoubliable lors de ces JMJ de Rio. L’accueil de mes familles d’accueil a été absolument incroyable et très touchant. Mais en particulier ma famille de Sao Gonzalo lors de la semaine missionnaire, que je considère comme une deuxième famille maintenant. Il y a eu tellement de moments marquants et magnifiques que ce serait dur de parler de tous. Donc je vais parler d’un en particulier.

Avant les JMJ on nous avait demandé qui voulait faire partie du groupe d’animation (de la chorale) pour les JMJ et j’ai répondu présente. J’ai toujours aimé chanter, mais je n’avais jamais osé franchir le pas. Mais là je n’ai pas hésité une seconde, parce que je me suis vraiment sentie appelée. J’avais cette envie de faire partie d’un groupe, qui fasse quelque chose de concret, et en plus quelque chose d’agréable et que j’aime. Et nous avons réussi à faire quelque chose de super et nos amis brésiliens nous ont félicité et remercié. Et le plus beau cadeau qu’ils nous aient fait (enfin c’est mon point de vue) c’est apprendre par cœur une des chansons que nous avions chanté lors d’une messe ("je suis dans la joie"). Les entendre chanter en français avec leur accent très charmant, en y mettant tout leur cœur, ça m’a rempli d’émotions, de joie et de gratitude envers le Seigneur, de nous permettre de vivre ça.

Et à Rio, ce qui m’a marqué c’est quand j’ai entendu pour la première fois (en "vrai") la voix de notre Pape François. Autant pour certains le voir était quelque chose de très important, autant moi entendre ce qu’il avait à dire et l’entendre de sa bouche m’a beaucoup touchée. Je suis ravie que ce soit ce Pape qui ait vécu ces JMJ. Toute cette jeunesse s’est reconnue en lui et sa façon directe de dire les choses. N’ayez pas peur et allez de toutes les nations faites des disciples.

Je suis reconnaissante pour toutes ces superbes rencontres et suis prête à continuer le chemin.

Jesus Christ you are my life.

Témoignage de Komi :

Le Christ Rédempteur aux bras ouverts nous a tous accueilli dans la joie. Les rencontres avec les familles d’accueil, les jeunes de différents pays et le Pape François sont pour moi une grâce de Dieu. Tout cela m’a fortifié dans la foi et je dis merci à Dieu. Merci pour ces bienfaits, pour la vie qu’il donne. Merci à Lui, car quelque soit le chemin que je prendrai dans la vie, Il sera toujours là. Oui, Dieu sera à mes côtés. Rempli de joie, je peux aller à mon tour faire des disciples de Dieu, sans peur, ni vacuité, mais rempli de confiance et d’amour.

Ainsi je prie : "Seigneur, emmène moi où les hommes ont besoin de ta parole et de force pour vivre. Là où il manque l’espérance et où tout est triste, simplement parce que les hommes ne te connaissent pas".

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie
Agenda
juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017