Eglise catholique de Saint-Ouen : Notre-Dame du Rosaire, Sacré-Coeur, Vieux-Saint-Ouen
http://eglisecatholiquesaintouen.com/A-Saint-Ouen-le-cate-c-est-vivant
        A Saint Ouen, le caté c’est vivant !

A Saint Ouen, le caté c’est vivant !

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 3 juin 2014
  • réagir

La catéchèse des enfants du primaire, CE2, CM1 et CM2, s’organise dans chaque paroisse.
Ce choix redonne de la vitalité aux paroisses avec les messes des familles.


Et puis des petits groupes c’est toujours plus facile à gérer et plus convivial que des grands rassemblements. Nous accueillons 12 enfants au Sacré Cœur, 17 au Vieux Saint Ouen et 65 à Notre Dame du Rosaire.

Ecoutons ce que nous disent les catéchistes du Rosaire par la voix d’Eliane.
« L’accompagnement des enfants, surtout les première années où nous avons commencé, c’était comme si nous revivions notre propre cheminement lorsque nous étions enfants.
Les séances de caté qui ont lieu tous les quinze jours, excepté durant les vacances scolaires, sont toutes différentes les unes des autres. L’échange entre les enfants et nous est très enrichissant pour nous. Nous sommes là pour échanger avec eux, chercher avec eux, mais aussi être témoin de notre foi personnelle auprès d’eux.
Cet échange se fait autour d’une prière, d’un chant, à l’occasion d’une lecture ou encore autour d’activités de découpage. Ce que nous faisons souvent pour préparer la messe des familles du dimanche suivant. Ces rencontres avec les enfants sont des moments de découverte, d’échange, de partage, de confiance et de prière. Nous faisons de notre mieux pour les guider sur la route qui les mène au SEIGNEUR.
Une séance de deux heures le samedi se compose de chants, d’un temps de prière, d’un partage autour d’un thème en relation avec un passage d’évangile ou d’un texte biblique. Tout cela nous permet de grandir ensemble dans la foi, adultes accompagnateurs tout comme les enfants. Les questions posées par les enfants sont souvent pertinentes, nous essayons d’y répondre au mieux ou alors nous nous tournons vers le prêtre qui pourra peut-être leur donner une réponse !
Dans ces deux heures il y a aussi la récré tant attendue par certains. Mais j’ai le souvenir de deux enfants qui, lors d’une séance tellement bien vécue, n’ont pas voulu prendre la récré. Ils m’ont demandés une bible pour chercher les 10 commandements. Une petite perle recueillie, un moment très fort où l’on se dit que notre mission est belle et vaut le coup. Parfois aussi c’est difficile car les enfants ont leurs humeurs. La motivation n’est pas toujours au rendez-vous !
Être catéchiste c’est animer fidèlement un groupe ou une équipe dans la durée, écouter ce que les enfants ont à dire, respecter leur propre cheminement, transmettre notre foi aux plus petits et leur donner l’envie de mieux connaître qui est Jésus. »

Quelques mots des catéchistes du Vieux Sant Ouen par la voix d’Aménia et Nicole.
« C’est la deuxième année que nous accueillons les enfants du caté primaire (du CE2 au CM2). Les plus petits ont découvert « Qui est Jésus », les plus grands ont appris à mieux le connaître à travers les modules et les évangiles.
De ces rencontres de caté, les enfants ont appris que Jésus est un « Ami », un « Frère », qu’il est présent chaque jours à leurs côtés.
Que Jésus est là pour les « Réconforter », et les soutenir pour continuer leur chemin de foi, avec « Persévérance ».
Voici aussi comment les enfants souhaitent vivre à la manière de Jésus. Ils ont dit : en se respectant les uns les autres, accepter la différence, ouvrir son cœur au partage, à l’amitié et à l’amour.
Les enfants nous ont beaucoup apportés, par leur simplicité, leur franchise, et surtout leur écoute. Leurs mots très riches sur ce qu’ils ressentent. Nous avons appris avec eux, à être simple et humble devant Jésus. »

Aujourd’hui, le caté c’est d’abord et avant tout une démarche catéchuménale car beaucoup d’enfants arrivent ne connaissant rien de Dieu, de l’église, de Jésus et certains ne sont pas baptisés. Ils sont confrontés aux autres religions même dans leur propre famille et certains vivent l’œcuménisme au sein de leur famille. Très jeunes, ils ont déjà des tas de questions à poser souvent très justes et pertinentes qui nous obligent à répondre en impliquant notre propre engagement de croyant.
Voir ces enfants cheminer tout au long d’une année ou deux, les voir grandir, découvrir l’évangile c’est une source de joie et de bonheur pour tous les acteurs de la catéchèse.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

homelie
Agenda
octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017