Eglise catholique de Saint-Ouen : Notre-Dame du Rosaire, Sacré-Coeur, Vieux-Saint-Ouen
https://eglisecatholiquesaintouen.com/Le-Royaume-de-l-amour-1044
      Le Royaume de l’amour

Le Royaume de l’amour

31e dimanche du temps ordinaire 2021 – Mc 12,28b-34

Au spécialiste de la Loi qui affirme que le grand commandement de l’amour de Dieu et de celui du prochain est plus important que toutes les offrandes et sacrifices, Jésus répond : « Tu n’es pas loin du Royaume de Dieu ».


L’homme parlait des offrandes faites au temple et des sacrifices d’animaux. Il a eu le courage de proclamer devant ses collègues que l’amour du prochain était plus important que le culte prescrit par la loi. Il n’était « pas loin du Royaume de Dieu » parce qu’il faisait passer l’amour, c’est à dire le don de lui-même à Dieu à travers son attention aux autres, avant la soumission à la loi. Thérèse de l’Enfant Jésus affirmait : « l’amour fraternel, c’est tout sur la terre ; on aime Dieu dans la mesure où on le pratique ».

On peut en effet penser être en règle en pratiquant sa religion sans s’apercevoir qu’on néglige le principal si l’on ne s’occupe pas du prochain, si on le traite mal, si on est injuste avec lui. Si Jésus est ami de ceux qu’on appelait « pécheurs » parce qu’ils n’allaient pas au temple, c’est bien parce que le Royaume de son Père est celui de l’amour. Le Seigneur nous montre ainsi que pour que les personnes deviennent meilleures, il faut qu’elles se sentent aimées. N’exclure personne, être proche de ceux qui sont loin, c’est construire le Royaume, c’est y être déjà entré.

Comme Yves dont le fils avait été tué et qui est allé voir en prison, pendant plusieurs mois, celui qui avait tiré, pour écouter son histoire douloureuse et l’encourager à étudier.
Odile van Det

2 réactions


1er novembre 21:03, par Charlotte Folet

L’amour du prochain c’est dans l’écoute de l’Esprit de D. Tout n’est pas amour du prochain, semble-t-il mais il ne l’est pas, cela pourrait être du narcissisme altruiste, besoin d’être aimé de mille choses, amour du prochain qui vient de D . est libre, respectueux, utile, et a une mauvaise mémoire (et oublier que tu l’as fait)

- Répondre à ce message

  • 8 novembre 12:03, par Odile van Deth

    Merci Charlotte pour votre message. Oui, vous avez raison, l’amour du prochain est équivoque s’il n’est pas l’émanation de l’amour même de Dieu "qui a été répandu dans nos coeurs par l’Esprit qui nous a été donné" (Rm 5,5). L’amour du prochain doit être vécu à la lumière de la foi, à l’écoute intérieure de l’Esprit du Christ. Il est don de soi et non recherche de soi. J’espère avoir répondu à votre objection. Amicalement, Odile

    -  répondre

 

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

PNG

Agenda